Comment passer de la satisfaction à l’expérience client ?

Ma technique secrète pour Déléguer avec Panache…

Salut,
Que tu sois manager ou pas, tu as probablement besoin par moment de
  • réattribuer certaines tâches que ne sont pas les tiennes
  • ou de simplement les déléguer…
Et le souci, c’est qu’on pense (souvent à tort) que ce n’est pas toujours évident de demander à une personne (voire plusieurs personnes) de faire quelque chose lorsqu’on n’est pas son responsable…
Car au-delà de la simple lecture de ton email, il va falloir qu’ils passent à l’action sans que tu aies à les relancer en permanence.
Et tu le sais déjà, c’est généralement sur ce dernier point que ta délégation peut échouer…
Alors, je vais te donner une astuce que j’utilise de temps à autre pour déléguer avec panache rien qu’en utilisant un simple email.
 

La recette miracle ?

 

  • Intégrer 300% de ta personnalité dans ton email, et le rendre fun à lire tout en injectant de l’urgence et faciliter au maximum le passage à l’action.
  • Parce que cet email va rester tellement ancré dans l’esprit de ceux qui le reçoivent qu’ils ne pourront pas s’empêcher d’y penser tant qu’ils ne se seront pas acquittés de la tache attendue !
  • Et non ce n’est pas de mettre en copie la terre entière, PDG inclus, pour que cela fasse avancer les choses. Bien sûr cette technique fonctionne sur le court terme, mais ce n’est pas hyper sain à moyen et long terme…
  • Crois-moi, il y a plus malin…
 

Oui, cela peut paraître bizarre qu’un simple email puisse faire un tel effet…

(comme tout ce qui est contre intuitif et qui fonctionne extrêmement bien !)
 
Pourquoi ?
  • Parce que même utilisé que très rarement, cette astuce positionne naturellement tes emails en top priorité des emails à lire par tes collègues.
  • Parce que ton email peut cacher une surprise inattendue à tout moment.
  • (Et c’est là toute la puissance du système)
 
Après, c’est une technique qui requiert de bien connaitre les gens à qui tu t’adresses (et encore), et d’avoir un sens du tact assez aiguisé.
Bref, plutôt que de théoriser, je te fais suivre un exemple pour que tu comprennes par toi-même de quoi il s’agit.

Un exemple d’email pour déléguer avec panache :

(j’ai simplement changé les noms des personnes à qui j’ai envoyé cet email à mon boulot)

De : Vincent
Envoyé : mercredi 13 juin 2018 12:00
À : Michel; Pascal, François, Barnabé; Lisa
Objet : TR: Achat/Revente sans catalogue de prix
Importance : Haute

Michel, Pascal, François, Barnabé, Lisa,

J’ai croisé Valentine hier, elle se tient à votre disposition (plutôt en juin) pour vous aider à créer vos catalogues clients.

Cela concernerait au moins les fournisseurs suivant :

  • TOTO 1
  • TOTO 2
  • TOTO 3
  • TOTO 4
  • TOTO 5

L’avantage du « catalogue client », c’est que cela vous évitera de devoir valider manuellement chacune des commandes clients (revente fournisseur) à la mano tout au long de l’année !

Je vous laisse donc la contacter sans tarder, d’autant qu’au final, c’est assez rapide à faire et cela évite bien du boulot sans grande valeur ajoutée pour vous (et aussi pour elles).

(Désolé craquage oblige…)

Je ne pouvais pas finir sans vous partager une belle citation : « J’adore quand un plan se déroule sans accros ! »

Et par conséquence, je compte sur chacun de vous pour s’occuper de cela avant les congés ! 

(soit avant fin juin)

Et puisque vous êtes 5 destinataires…

Je vous laisse deviner qui est qui dans l’image suivante…

Même si la réponse semble être plus simple pour Lisa que pour les autres…

(héhé)

 😉

Bon on arrête de rire bêtement…

Le poste de Valentine c’est le 5558

Et voilà,

J’ai fait ma bonne action de la journée (encore une)

Donc je rentre à la maison pour l’anniversaire de ma fille !

Bonne après midi

J

Vincent

Et voilà le tour est joué !

 
Alors…
Maintenant que tu as lu cet email,
Mets-toi à la place d’un seul des destinataires.
Et dis moi, entre…
  • cet email ?
  • et un email landa transféré avec la mention « Pour Info. » ?

D’après toi…

Lequel a le plus de chance d’aboutir sans effort supplémentaire de ta part ?

 
D’autant plus que tes collègues vont pouvoir en plaisanter avec ou sans toi.
(et donc créer une sorte de mécanique de relance amicale inconsciente)
 

Oui, je sais, tu n’as probablement jamais vu cela ailleurs…

 
Il te reste plus qu’à adapter tout cela à ton activité…
Sans tarder…
 
Parce que cela fait une sacrée différence
Et redonne le smile à tes collègues (et à toi) à chaque fois
Crois-moi !
 
😉
@+
 
Vincent

Comment créer un diagramme de Pareto avec Excel ?